Culture & Société

La musique est devenue un rempart contre le harcèlement scolaire

Le harcèlement scolaire est devenu une thématique importante aujourd’hui pour la population. Si importante, que des chanteurs se dressent contre et militent pour faire bouger les mentalités.

Patrick Bruel, Soprano, Keen’v ou encore La Fouine, ils s’engagent de plus en plus contre le harcèlement scolaire. Ils utilisent notamment leur outil de prédilection : la musique.

Keen’v a ouvert la danse des chansons militantes contre le harcèlement scolaire avec sa chanson Petite Émilie en 2012. Une chanson émouvante où il décrit l’histoire d’une petite fille qui déménage avec sa mère et son beau-père, et qui intègre une nouvelle école en cours d’année. Une des raisons qui peuvent déclencher un harcèlement scolaire assez virulent. De même, il finit sur une note assez grave avec l’annonce cachée du suicide de son personnage principal, Émilie, qui ne supportait plus les brimades et agressions physiques.

Patrick Bruel enchaîne avec une collaboration avec La Fouine, rappeur. Ils créent tous les deux le titre Maux d’Enfants en 2014. Dans cette musique ils racontent plusieurs histoires de harcèlement complètement différentes. Patrick Bruel incarne un professeur qui s’inquiète pour ses élèves en difficultés. On voit notamment en action le cyber-harcèlement, qui fait autant de dégâts que les coups pour un jeune adolescent comme ceux montrés dans le clip. C’est un appel pour les professeurs de la part des deux artistes pour dire qu’eux aussi ils sont acteurs du harcèlement.

Soprano, le rappeur marseillais, sort la chanson Fragile cette année dans son album Phoenix. Une chanson où il prend un rôle de père qui parle à un de ses enfants. Il prend deux exemples de harcèlements qui, malheureusement, finissent mal. Il finit avec un couplet qui s’adresse directement à son enfant, afin de lui dire qu’il pourra toujours lui faire part de ses problèmes et qu’il l’aiderait toujours pour trouver la solution : « Que tu saches que ton père sera toujours là / Pour arracher les mauvaises herbes sur ta route ». Un appel aux parents pour leur faire prendre conscience de ne pas laisser leurs enfants dans leurs problèmes et d’être un soutien infaillible pour eux.

Des messages, tous forts, pour faire réagir la population. La musique a toujours été un moyen de faire passer des messages forts. Bruel, La Fouine, Keen’v et Soprano utilisent la complexe et la dure réalité du harcèlement, en passant leur propre message différents les uns des autres. Un père, un ami ou encore un professeur qui proteste contre le traitement des adolescents et l’inaction des autorités.

0 comments on “La musique est devenue un rempart contre le harcèlement scolaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :