Sport

Ballon d’or 2019 : Messi puissance six

Le Ballon d’Or 2019 est enfin connu. Lionel Messi remporte le titre individuel de meilleur joueur de l’année pour la sixième fois de sa carrière. Un record qu’il obtient avec seulement sept petits points d’avance sur son dauphin, Virgil Van Dijk.

La cérémonie du 64ème Ballon d’Or France Football s’est déroulé hier soir au théâtre du Châtelet à Paris, et a récompensé plusieurs joueurs et joueuses du football mondial. Si Megan Rapinoe a remporté le Ballon d’Or féminin, Matthijs De Ligt le trophée Kopa de meilleur jeune et Alisson Becker le trophée Yachine de meilleur gardien, c’est bien le Ballon d’Or masculin qui était tant attendu. Le classement a été dévoilé petit à petit avant d’arriver jusqu’aux quatre derniers joueurs en lice : le Portugais Cristiano Ronaldo, l’Argentin Lionel Messi et les deux joueurs de Liverpool, Sadio Mané et Virgil Van Dijk.

Le suspense a été levé aux alentours de 21h30 lorsque le maitre de cérémonie, Didier Drogba, a dévoilé le nom de Lionel Messi comme vainqueur de ce Ballon d’Or 2019. C’est un Argentin nostalgique et très reconnaissant qui s’est présenté sur la scène du théâtre ce lundi soir : « Je suis conscient de l’âge que j’ai et ces moments sont les plus appréciables car le moment de la retraite est de plus en plus proche et c’est difficile. J’ai plusieurs années devant moi, mais en ce moment le temps semble filer, tout va très vite. Je suis content de vivre cela, déjà au niveau personnel et puis du côté sportif. Je suis content aussi d’écrire l’histoire, l’histoire de mon club que j’aime tant. C’est important de contribuer à l’histoire de ce club, que le FC Barcelone ait ce prix aussi. Mes Ballons d’Or, je les partage avec mes coéquipiers. »

Au classement Léo Messi devance le Hollandais Virgil Van Dijk pour seulement sept petits points. Plus étonnant, la troisième marche du podium est occupée par le quintuple vainqueur du prix, Cristiano Ronaldo. Sadio Mané, vainqueur de la Ligue des Champions avec Liverpool et deuxième de la Coupe d’Afrique des Nations, prend seulement la quatrième place. Avec cette nouvelle victoire, le joueur du FC Barcelone remporte son sixième Ballon d’Or après 2009, 2010, 2011, 2012 et 2015. Un record dans l’histoire du trophée.

Le joueur avant le collectif

La saison du Barcelonais a été étincelante sur le plan individuel plus que sur le plan collectif. Vainqueur d’un seul trophée avec le FC Barcelone cette saison grâce au titre de champion d’Espagne, Lionel Messi s’est distingué avec des records et distinctions individuelles. Porteur du brassard depuis le départ d’Iniesta, l’Argentin marque son 400e but en Liga dès le 13 janvier, ce qui en fait le recordman absolu. Un mois plus tard, contre le FC Séville, il marque le 50e triplé de sa carrière. Avec le championnat d’Espagne il remporte le 34e trophée de sa carrière ce qui le rapproche du record de Ryan Giggs avec Manchester United (36 trophées). Il lui permet aussi de devenir le joueur le plus titré de l’histoire des Blaugranas.

Avec 36 buts inscrits en championnat il remporte le trophée Pichichi de meilleur buteur pour la sixième fois égalant ainsi le record de Telmo Zarra. Ces buts lui permettent aussi de réaliser un autre record. Celui de devenir Soulier d’Or pour la sixième fois de sa carrière. Autre record ? Meilleur buteur de la Ligue des Champions avec douze buts inscrits… pour la sixième fois. Un chiffre décidément fétiche pour le natif de Rosario.

0 comments on “Ballon d’or 2019 : Messi puissance six

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :