National Politique

Grève du 5 décembre : Résumé en Bretagne

Plusieurs millions de salariés du public et du privé ont fait grève, ce jeudi, contre la réforme des retraites. Transports, Éducation nationale, hôpitaux, pompiers, policiers, avocats, éboueurs, énergie… La France a tourné au ralenti. Résumé de la journée en Bretagne.

BRETAGNE

Rennes

La manifestation a débuté à 10 h 30 de l’esplanade Charles-de-Gaulle. Les pompiers accompagnent les manifestants et sont devant la préfecture. Ils affichent leur inquiétude vis-à-vis des retraites, alors qu’ils ont établi une grève depuis plus de 6 mois. Selon les syndicats, environ 15 000 personnes ont défilé dans les rues bretonnes.

Plusieurs centaines de manifestants ont fait face aux forces de l’ordre près du centre commercial Colombia ou derrière la gare. La préfecture a recensé « un groupe de plus de 500 individus au profil de « casseurs » (qui a) pris la tête du cortège » dès le début du rassemblement.

La maire de Rennes, Nathalie Appéré, condamne les violences et les dégradations : « le parcours, le dispositif de sécurité de la Préfecture et l’important service d’ordre mis en place par les organisations syndicales ont permis aux très nombreux manifestants de défiler dans le calme, tenant à l’écart les individus violents. Malheureusement, plusieurs centaines de casseurs cagoulés commettent de lourdes dégradations dans notre ville depuis la fin de matinée »

Saint-Brieuc

70 à 80 policiers ont manifesté et cadenassé le commissariat quelques heures avant la manifestation prévue.

Pompiers, étudiants, syndicats, ils se sont tous réunis pour manifester calmement vers 13h45. Parmi les syndicats, sont présents, FSU, CGT, FO ou encore Solidaires. Au bout de 1h30 de marche, « l’international » résonne devant la préfecture. Les manifestants sont arrivés. Les autorités dénombrent 5 700 personnes. L’intersyndical en recense plus de 7000. La grève est reconduite ce vendredi, dès 9h30.

La manifestation s’est terminée devant la préfecture des Côtes-d’Armor. (©Le Penthièvre)

Brest

15 000 selon les syndicats, 10 500 selon la police. La manifestation débutant à la place de la Liberté, s’est déroulée dans le calme.

Laure, formatrice depuis 16 ans : « Je fais partie des personnes qui ont commencé à travailler tard. Je suis rentrée dans l’emploi j’avais 23 ans. Je suis titulaire d’une maîtrise de Lettres. Je suis rémunérée 1500 euros. J’ai démarré à 1200. Cela fait 16 ans que je suis dans la même entreprise. Si je veux avoir une retraite à taux plein, il faudrait que je travaille jusqu’à l’âge de 72 ans, d’après mes derniers calculs » a-t-elle confié à nos confrères de France 3.

À 17 h, quelques manifestants, qui avaient participé à la manifestation, ont tenté d’installer un barrage filtrant devant un rond-point du centre-ville. Rapidement, la police est intervenue afin d’éviter un fort ralentissement.

Lorient

10 ans après. Entre 8 000 et 10 000 personnes ont manifesté dans les rues de Lorient. Le cortège a débuté sur le pont Saint-Christophe. La journée s’est déroulé dans le calme. À partir de 15 heures, des nuages de gaz lacrymogène cachent le rond-point. Les forces de l’ordre ont repoussé la centaine de manifestants qui occupaient la place.

Jeudi après-midi, des feux éclatent sur différents ronds-points. Circulation bloquée. La police intervient. OUEST-FRANCE

0 comments on “Grève du 5 décembre : Résumé en Bretagne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :