National Politique

Grève à la SNCF : « Pas de trêve pour Noël » ?

Le Premier ministre Édouard Philippe a détaillé mercredi son projet de réforme des retraites, qui n’a pas convaincu les syndicats. La CGT Cheminots accentue la pression sur le gouvernement et annonce de nouvelles journées de mobilisation.

Dans les transports, alors que la grève est entrée dans sa deuxième semaine, les perturbations continuent. « La grève continue parce que le gouvernement est droit dans ses bottes » s’est exaspéré Laurent Brun, secrétaire général de la CGT cheminots, au micro de France Info jeudi 12 décembre. « Pas de trêve pour Noël, sauf si le gouvernement revient à la raison avant ça » a-t-il poursuivi. Mais cette volonté de poursuivre la grève n’est pas partagée par tous les syndicats.

Un avis contesté

« Il faut laisser la possibilité aux gens de rejoindre leur famille » pendant la période des fêtes, a estimé Laurent Berger, numéro un de la CFDT. Autre syndicat régulièrement classé par les “réformateurs”, l’Unsa refuse également la maintenance des blocages. Laurent Escure espère que « les Français ne seront pas ennuyés pour Noël ». Mais « cela dépend des organisations syndicales et de leur volonté de rester dans un mouvement qu’aujourd’hui, je ne pense pas utile. Il faut être autour de la table et discuter » a expliqué de son côté Olivier Dussop, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics.

Les conducteurs SNCF oubliés par la réforme ?

La demande de la CGT Cheminots de maintenir les mobilisations peut s’expliquer par rapport à l’impact que peut avoir la réforme des retraites à la SNCF. Selon une source interne au groupe ferroviaire, « 75% des conducteurs ne sont pas concernés par la réforme ». Un chiffre alarmant, d’autant plus que « 58% des agents sédentaires au statut » et « 44% des agents contractuels » (salariés hors statut) ne seraient pas concernés par la réforme, toujours selon cette source.

D’après un document interne obtenu par l’AFP, la direction et les syndicats de la SNCF étudieront « les modalités de transition vers le système de retraite universel » pour les salariés au statut de cheminot concernés, à savoir les conducteurs « nés après le 1er janvier 1985 ». Pour La CGT Cheminot, la démarche est donc claire : inciter le gouvernement à retirer ses modifications sur la réforme des retraites, sous peine de continuer à bloquer les transports. « La grève continue jusqu’à ce qu’on nous garantisse que le système actuel est maintenu, le système pour tous les salariés et qu’on entame des négociations pour l’amélioration de ce système » a annoncé Lauren Brun.

Des manifestations et rassemblements locaux sont prévus ce jeudi de Marseille à Paris, où un défilé doit partir de Nation.

0 comments on “Grève à la SNCF : « Pas de trêve pour Noël » ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :