Culture & Société

Comment lutter contre l’obésité ?

En France, 1 sur 2 est en surpoids et 1 sur 6 est obèse. Face à cette situation, la Cour des comptes a formulé cette semaine 8 recommandations pour mettre fin à cette « épidémie » d’obésité.

« L’obésité concerne la moitié de la population adulte (49 %) et 17 % des enfants de 6 à 17 ans ». Voici comment s’ouvre le rapport de la Cour des comptes publié ce mercredi pour combattre l’obésité. Si la cour reconnaît que « la France fait partie des rares pays qui se sont lancés dans une politique publique de santé nutritionnelle ambitieuse » contre l’obésité, elle a publié une liste de recommandations pour la rendre plus efficace.

Taxer les produits, interdire les publicités…

Hamburgers, frites, pizzas, sodas, boissons… Ces aliments sont loin de représenter le canon de la diététique. Parmi la liste de propositions, la Cour des comptes préconise alors une taxation supplémentaire des produits les moins bons sur le plan nutritionnel. Une mesure qui, si elle devenait effective, permettrait d’améliorer les qualités nutritionnelles de nombreux aliments industriels. Pour certains spécialistes, il faudrait aller plus loin en misant sur des mesures incitatives, pour permettre aux plus pauvres d’avoir accès à des produits locaux, bruts et sains.

La Cour des comptes pointe aussi la publicité pour ces produits, qui vise les plus jeunes. « Les tentatives d’encadrement accru du marketing dont les enfants sont les cibles dans les médias audiovisuels et numériques ont échoué », reconnaît-elle. Les publicités auraient plutôt tendance à donner envie pour susciter l’achat et la consommation. Ainsi, toutes les publicités vantant ces produits néfastes sur le plan nutritionnel pourraient disparaître des écrans prochainement.

Le cas Nutri-Score

Nutri-Score, c’est l’échelle de couleurs qui note la qualité nutritionnelle des aliments industriels. La cour des comptes regrette que celle-ci ne soit pas obligatoire en France, en raison de la réglementation européenne. Sa généralisation « se heurte à l’opposition d’une partie des industriels, en particulier de nombreuses entreprises multinationales, notamment celles produisant des boissons ou aliments très sucrés et/ou gras » précise la Cour. Une pétition est actuellement en ligne pour réclamer la généralisation du Nutri-Score.

Depuis son lancement, il y a deux ans, plus de 180 fabricants et distributeurs ont adopté le Nutri-Score selon le ministère de la Santé. Mais d’après l’association UFC-Que Choisir, l’étiquetage Nutri-score n’est affiché que sur 5 % des produits alimentaires.

La Cour demande « une régulation plus contraignante »

La politique de lutte contre l’obésité en France est « volontariste mais mal coordonnée» estime la cour. Elle invite ainsi le gouvernement français à « une régulation plus contraignante » envers les industriels de l’agroalimentaire. Le quatrième plan gouvernemental pour la nutrition, dit « Programme national nutrition santé (PNNS) 4″, a été lancé par la ministre de la Santé Agnès Buzyn le 20 septembre, pour la période 2019-2023. L’objectif :  réduire le surpoids, l’obésité et la dénutrition chez les Français et encourager l’activité physique.

0 comments on “Comment lutter contre l’obésité ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :