National Politique

Éric Zemmour risque un an de prison et 45 000 euros d’amende pour « propos racistes »

Le polémiste Éric Zemmour doit être jugé le 22 janvier 2020 en raison de ses propos contre l’immigration et l’islam tenus lors de la « Convention de la droite » et diffusés sur LCI. Explications juridiques avec Maître Alexandre Blondieau, avocat en droit de la presse.

Après avoir tenu des propos jugés haineux envers l’islam et l’immigration le 28 septembre 2019 lors de la « Convention de la droite » organisée à Paris par l’ancienne députée d’extrême droite Marion Maréchal et ses proches, le polémiste Éric Zemmour est convoqué à la barre du tribunal correctionnel de Paris le 22 janvier 2020. Les chefs d’accusation retenus contre lui sont  « injure publique à caractère raciste » et « provocation publique à la haine raciale » sur « une personne ou un groupe de personnes, à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

Ce serait ce passage qui aurait causé sa convocation au tribunal : « en France, comme dans toute l’Europe, tous nos problèmes sont aggravés -je ne dis pas créés- par l’immigration : école, logement, chômage, déficits sociaux, dette publique, ordre public, prisons, qualifications professionnelles, urgences aux hôpitaux, drogue… Et tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam. C’est la double peine ».

Une condamnation peu risquée

Pour Maître Blondieau Alexandre, avocat en droit de la presse à Paris « Selon l’article 33 de la loi du 29 juillet 1881 pour injure publique à caractère raciste et provocation publique à la haine raciale, Mr Zemmour encourt un an de prison et 45 000 euros d’amende. Mais les peines de prison sont extrêmement rares lors d’affaire d’injures, je pense qu’il risque plutôt une amende et/ou de la prison avec sursis, cela dépend s’il a déjà été condamné sur les mêmes fondements ».

Pour sa défense, Eric Zemmour pourrait plaider la liberté d’expression. « Il a deux moyens de défense, soit il démontre que c’est son opinion et qu’il a le droit de l’exprimer soit que c’est n’est pas une injure mais une diffamation car cela se rapporte à des faits précis et à ce moment-là, les poursuites tombent. Peu importe la gravité des propos, s’ils sont mal qualifiés, il peut être relaxé » analyse Maître Blondieau Alexandre. 

Son avocat, Me Olivier Prado a déclaré à l’AFP « lorsque nous avons été entendus (par les enquêteurs, ndlr), nous n’avons jamais pu déterminer quels sont les passages des discours qui lui étaient reprochés ». « Dans les 10 affaires concernant Monsieur Zemmour » pour des propos contestés, « nous avons obtenu huit relaxes », a assuré l’avocat. « Il ne faudrait donc pas que le parquet confonde précipitation et respect de la procédure ».

Le mea-culpa de LCI

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), saisi par des téléspectateurs, avait adressé une mise en garde au groupe TF1, qui détient la chaîne LCI. Celle-ci avait reconnu de son côté une « erreur d’appréciation ». Dans un communiqué, la chaîne du groupe avait indiqué que « la diffusion du discours dans l’état n’était pas le format approprié pour notre chaîne (…) Il y a bien eu contradiction et déconstruction des propos d’Éric Zemmour, mais c’était après-coup ». Maitre Blondieau ajoute, « En revanche, la chaine d’information, ne risque rien puisque les propos ont été tenus en direct, elle n’est donc pas responsable ».

Ce n’est pas la première fois qu’Éric Zemmour est devant la justice pour des propos jugés haineux. En septembre, la Cour de cassation avait rejeté le recours d’Éric Zemmour contre un arrêt de la cour d’appel de Paris de mai 2018 qui le condamnait à une amende de 3 000 euros pour des propos anti-musulmans tenus en 2016 dans l’émission de France 5 C à vous.

0 comments on “Éric Zemmour risque un an de prison et 45 000 euros d’amende pour « propos racistes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :