Culture & Société International National

COVID-19 : La situation délicate des Français à l'étranger

En pleine crise du coronavirus, 130 000 Français sont restés bloqués dans des pays étrangers et nombreux le sont encore. Si le gouvernement a annoncé mettre en place un plan pour un retour rapide de ses ressortissants, les touristes français demandent plus d’informations et d’aides de la part des compagnies aériennes et de l’État.

La situation actuelle de crise sanitaire ne touche pas uniquement les Français présents dans l’hexagone. La panique se fait également ressentir au-delà de nos frontières et jusqu’à l’autre bout du monde. Les citoyens français présents à l’étranger font face à de nombreuses incertitudes depuis les déclarations d’Emmanuel Macron il y a une semaine, quant à la fermeture des frontières. Suivies des annonces des compagnies aériennes qui diminuent leurs activités. Il y a quelques jours, le ministère des Affaires étrangères annonçait un total d’environ 130 000 Français bloqués à l’étranger. Jean-Yves Le Drian demandait alors « aux Français actuellement en déplacement temporaire à l’étranger en dehors de l’Europe, de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France », sans réelles propositions d’aides. Une situation délicate pour bon nombre de touristes qui ont vu leurs séjours, écourtés sans connaître les conditions de leur retour au pays.

Depuis aujourd’hui, AirFrance ne réalise plus que 10% de ses capacités habituelles. Des vols sont annulés tous les jours depuis une semaine, laissant les voyageurs dans l’inquiétude. Azélina et Serge, un couple de Bretons, viennent tout juste de rentrer de leur voyage au Japon. « Nous avons appris jeudi dernier l’annulation de notre vol retour entre Osaka et Roissy prévu pour le dimanche 22 mars. AirFrance ne nous a communiqué aucune solution ou conseils pour trouver une solution de secours » déclarent-ils. Pour réorganiser leur retour, ces touristes se sont alors tournés vers l’ambassade de France au Japon : « Ils ont pris nos noms et nos coordonnées, mais ils ne pouvaient rien faire d’autre, ils étaient aussi perdus que nous » ont-ils ajouté.

La compagnie aérienne AirFrance étant injoignable, ces Rennais ont finalement réussi à réserver un vol pour le samedi 21 mars avançant d’un jour leur retour initial. « On a dû repayer d’autres billets, mais au moins nous avons pu rentrer chez nous. On attend maintenant des nouvelles de la compagnie, quant au remboursement de notre vol annulé ». Une situation que beaucoup d’autres de leurs compatriotes connaissent aujourd’hui face à l’abandon des compagnies aériennes.

Un plan bientôt mis en place pour les ressortissants français

Si les différents ministères concernés se sont montrés relativement silencieux au début de la crise, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de l’Intérieur ainsi que le secrétaire d’État aux Transports, ont publié un communiqué en fin de semaine dernière. Le gouvernement annonce ainsi qu’un « mécanisme global et mondial pour permettre à nos ressortissants qui le souhaitent de rentrer chez eux en France par voie aérienne va être mis en place très rapidement, en lien avec AirFrance ». Un plan qui devrait ainsi privilégier des vols commerciaux, affrétés pour permettre aux Français bloqués à l’étranger de rentrer au plus vite dans l’hexagone. Une solution qui ne fait pas état de rapatriements puisque les billets seront à la charge des voyageurs, l’Etat ne souhaitant pas prendre en charge leurs coûts.

Le ministère des Affaires étrangères souhaite également faire la distinction entre les différents cas de ressortissants présents à l’étranger. Pour les voyageurs temporaires, le ministère leur recommande de rentrer au plus vite par leurs propres moyens. Dans le cas des Français résidents au sein de l’espace européen, il est recommandé d’éviter les déplacements intra-européens même pour revenir en France, à moins de raisons impératives. Cas identique pour les Français résidents dans des pays en dehors de l’espace européen, les déplacements ne sont pas recommandés pour les 30 prochains jours. Une situation qui devrait donc se prolonger encore plusieurs jours même si le gouvernement annonce vouloir « rapatrier » 120 000 ressortissants d’ici la fin de semaine.

0 comments on “COVID-19 : La situation délicate des Français à l'étranger

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :