National Politique

Baccalauréat : « J’aimerais pas risquer ma scolarité à cause d’un confinement »

Les cours pourront bien reprendre de plus belle. Face aux mesures prises par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, élèves et professeurs ont un avis mitigé sur le programme scolaire actuel, d’autres se posent des questions sur le baccalauréat.

Malgré la fermeture des écoles, les lycéens n’ont pas encore terminé leur année. Jean Michel Blanquer s’est montré rassurant concernant le programme scolaire des classes de première et terminale. En dépit du confinement lié à l’épidémie, le ministre de l’Education Nationale a annoncé le maintien des épreuves du bac et des vacances scolaires. Son premier objectif étant « de garantir à tous les élèves de terminale, qu’ils ne soient pas lésés, qu’ils ne perdent pas une année et qu’ils puissent passer leur baccalauréat ». Néanmoins « le bac ne pourra pas se tenir comme il se tient habituellement », selon la secrétaire générale adjointe du SNES-FSU, Sophie Vénétitay.

Ministre de l’éducation, Jean Michel Blanquer. Photo crédit : RTL

« Le Baccalauréat doit être annulé. Une « équivalence » sera donnée à tous les lycéens. Voilà ce que je déciderai si j’étais ministre »

René Chiche, professeur de philosophie

Cours à distance, contrôle semi-continu, des avis déconcertants…

En ce qui concerne les élèves, la situation ne change pas. Les cours se font désormais à distance et les épreuves sont maintenues dans de nouvelles conditions. Pourtant, la situation ne semble pas convaincre certains enseignants qui souhaitent une révision des principes éducatifs et le prolongement des épreuves.

René Chiche, professeur de philosophie, est contre la réforme du bac. Âgé de 57 ans, il estime qu’il ne faut pas changer les règles du jeu en cours de partie. Selon lui, il n’existe que deux options : « soit les cours reprennent le 4 mai et les épreuves perdurent, soit le fil se perd et on impose une équivalence sur dossier scolaire« . Il en va de même pour Isabelle Ducos-Filippi, professeure agrégée en lettres classiques à Montpellier. D’après ses propos, le contrôle continu serait pénalisant pour certains élèves et augmenterait l’accroissement des inégalités scolaires. La solution exige ainsi un prolongement de la date des examens jusqu’à début septembre. Toutefois, il est des cas qui restent totalement indifférents quant à la nouvelle qui s’annonce, tel Philippe Santurennes, professeur de français à Saint-Germain-en-laye, qui avoue être « désabusé ».

« Le bac reste le grand défi de cette année. J’aimerais pas risquer ma scolarité à cause d’un confinement »

Remy Goubert, élève en première

L’enthousiasme en période de quarantaine

Bien que les mesures prises par Jean-Michel Blanquer restent incertaines et dépourvues de structure, les élèves semblent pour la plupart se satisfaire du plan adopté. Lucie Gaillard, lycéenne en Terminale, éprouve un certain réconfort dans l’adoption du contrôle continu. Pour elle, l’assiduité est un atout essentiel pour valider son année. Elle raconte : « le fait qu’il y ait un contrôle continu est un bon signe car cela permet aux enseignants de prendre en compte le travail effectué durant toute l’année et non seulement le bac qui reste la condition de passage ».

Salle de classe en période d’examens. Photo crédit : blastingnews.fr

Son enthousiasme n’est pas le même que celui d’Alexandre, autre lycéen en terminale. Il avoue préférer un examen 100% en contrôle continu si cela peut diminuer la charge de travail à faire. Un argument sincère auquel s’ajoute la simplicité de l’épreuve. Mais cet avis n’est pas partagé par Rémy Goubert.

Pour cet adolescent en première, le maintien des cours et des épreuves n’a pas lieu d’être, le passage en Terminale devrait être accordé à tous, indépendamment des notes obtenues. Influencé par des désirs de justice, Rémy se veut défenseur de l’égalité pour tous. Pour lui, le contrôle continu n’a aucune importance.

0 comments on “Baccalauréat : « J’aimerais pas risquer ma scolarité à cause d’un confinement »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :