National

Un baccalauréat en contrôle continu : positif ou négatif ?

La décision est tombée ce matin à 11 h 30, lors d’une conférence de presse du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer : le bac 2020 et le brevet 2020 seront en contrôle continu, sans examens.

Suite à la pandémie du COVID-19 et au confinement général en France, le ministre de l’Éducation nationale a décidé de changer les règles. Jean-Michel Blanquer a annoncé ce matin, lors d’une conférence de presse, que le baccalauréat 2020 sera en contrôle continu pour ne pas pénaliser les élèves de terminale et de première. Mais cela est-il positif ou négatif pour tout le monde ?

Les points positifs

Chaque élève est différent, le choix de mettre le baccalauréat en contrôle continu peut être perçu comme positif tout comme négatif. Pourtant, il existe plusieurs points qui sont notables :

  • Le baccalauréat ne sera pas jugé sur une session d’examens, mais bien jugé sur l’intégralité du travail de l’élève en terminale, ajouté aux notes du bac français et des TPE. Point que plusieurs parents apprécient. Certains ont vu leurs enfants aînés s’effondrer parce qu’ils n’ont pas eu le bac alors qu’ils avaient travaillé toute l’année. « Ce n’est que justice. Cette fois, on verra qui travaille et qui ne travaille pas. Les élèves qui ne font rien en cours n’auront pas le bac, point, il n’y a pas à discuter« , déclare un parent d’élève, se réjouissant de la décision du ministre.
  • Les élèves n’auront plus à préparer les épreuves et pourront se concentrer sur les cours. « C’est vrai que certains élèves sont très stressés par les épreuves et, certaines fois, ne deviennent pas très bons en cours en sachant que les dates arrivent. Ne plus avoir de dates leur permettrait d’apprendre mieux leurs cours, mais aussi d’être plus attentif en classe« , explique une professeure de littérature.
  • Pour les candidats ayant eu moins de 8 de moyenne, une session d’épreuves écrites sera organisée en septembre. Une opportunité exceptionnelle afin de leur offrir une deuxième chance.

Autre gros point positif : l’absence de rassemblements de centaines d’élèves. Instaurer le bac en contrôle continu cette année, évite aux rectorats de faire face à des rassemblements importants en cette période de pandémie.

Les points négatifs

À l’inverse, beaucoup d’élèves ne voient pas cette décision comme positive. Ne pas avoir de baccalauréat en contrôle ponctuel pourrait les désavantager pour les grandes écoles qui n’ont pas encore changé leurs critères d’acceptation malgré la réforme pour le bac 2021. Rajoutons les possibles mentions, qu’un élève ayant 10,5 en contrôle continu, aurait pu obtenir en récoltant au moins 12/20.

Sue, élève en Terminale L de Paris, est dans cette situation. Elle trouve que cela pourrait désavantager certains élèves ayant une moyenne assez basse tout au long de l’année, qui auraient possiblement réussi leur bac. « Si je prends mon exemple, j’ai eu 11 toute l’année de première en français et au bac, j’ai 15 et 17« . Pour cette élève, cette décision pourrait mettre de côté les élèves en difficulté scolaire, qui aurait pu avoir leur bac en examen ponctuel.

0 comments on “Un baccalauréat en contrôle continu : positif ou négatif ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :