Culture & Société National Politique

Covid-19 : les salariés en détresse poussent la CGT à l’action

Le chômage partiel touche environ 7 millions de salariés. De nombreux magasins et boutiques ont fermé. Face à cela, le PIB chute et les patrons décident de faire baisser leur propre salaire. Certains magasins sont néanmoins ouverts mais le manque de garanties et la propagation de l’épidémie déstabilisent les salariés. La CGT appelle une nouvelle fois à la grève.

Une réforme de chômage partiel a été mis en place. Les entreprises doivent verser une indemnité d’au moins 70% du revenu brut à leurs salariés. Elles seront entièrement remboursées par l’État, du moins pour les salaires jusqu’à 4,5 fois le SMIC. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud affirme « qu’aucun salarié ne perdra un centime ». Le but est de « sauver des millions d’emplois, éviter le chômage à des millions de Français et permettre aux entreprises de repartir plus vite », rappelle la ministre. Les entreprises, quant à elles, ont déjà montré le début de la facture. On compte depuis début avril, 628 000 entreprises ayant eu recours au chômage partiel et quasiment 3 milliards d’heures chômées demandées. Ces données sont très « évaluatives » toujours selon la ministre, qui se base sur une probabilité du confinement.

Salariés. Photo Crédit : La voix du Nord

« L’ambiance reste très anxiogène »

Les entreprises font de leur côté, tout le nécessaire pour maintenir l’emploi et les salaires. Les conditions restent tendues pour les employés en période épidémique. Toutefois, des consignes très claires ont été données après l’état d’urgence déclaré par Emmanuel Macron. Pour les PME, le matériel sanitaire reste abondant malgré un risque de contagion parmi les salariés. Sylvain Macé, délégué national de la CFDT Carrefour pense que la situation pourrait s’améliorer : « depuis le 31 mars, l’arrivée des masques a rassuré, mais l’ambiance reste très anxiogène ». La direction a refusé de communiquer le nombre de malades parmi les salariés ainsi que la prime de 1 000 euros promise par le gouvernement.

Les dettes s’accumulent et les prêts deviennent de plus en plus importants. Pour Ismaël Muller, gérant d’une boulangerie en région parisienne, « le personnel a été réduit mais cela concerne que les mamans en période de congés, on s’adapte. Récemment, on a reçu des conseils via la chambre des métiers et des artisans sur la procédure d’hygiène mais sinon on ne nous a rien donné ».

Pas tous concernés ?

Mais le manque de soutien financier n’est pas une crise majeure pour ces entreprises. Pour Thomas Ducomte, chef de service chez Zone Nordique, la situation semble pour l’instant stable au sein de l’entreprise de commerce. Le nombre de salariés n’a pas beaucoup diminué. Ce qui l’effraie, c’est le recrutement d’employés : « c’est difficile d’embaucher dans notre secteur. On a très peu de malades. Les mesures d’hygiène ont été renforcés, donc dès qu’il y a un malade, on suit la procédure de 15 jours d’arrêt avec test de dépistage ».

La CGT en action

« L’absentéisme au sein des entreprises est à considérer », selon la CGT. Les dirigeants du prolétariat ont appelé le secteur de la grande distribution et du commerce à faire grève à partir de mercredi 8 avril. Ils dénoncent le manque de mesures de protection face au covid-19, la condition des travailleurs et l’exigence du droit de retrait. « Les employés travaillent dans la peur comme 95% des gens qui travaillent dehors. On exige que des SAS soient mis à leurs dispositions et la fermeture de tous les secteurs qui ne sont pas essentiels », évoque Amar Lagha, secrétaire général du bureau fédéral de la CGT Commerce et Services. Selon lui, la priorité reste le droit de retrait même si « toutes les mesures sont prises en compte ».

0 comments on “Covid-19 : les salariés en détresse poussent la CGT à l’action

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :