National Politique

L’État annonce enfin une aide pour les familles les plus démunies

Emmanuel Macron a évoqué une aide pour les foyers les plus démunis et donc vulnérables pendant cette crise sanitaire. Une aide sans précédent qui arrive plusieurs semaines après le début des appels d’associations.

Lundi soir, Emmanuel Macron a annoncé devant 36 millions de téléspectateurs que le gouvernement allait verser « sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels ». Pour le directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité (FNARS) Florent Guéguen, c’est surtout « un soulagement pour toutes les familles et les personnes qui sont en difficulté pendant cette crise sanitaire ». Sur France Info, il précise que cette aide « doit aller à tous les précaires, d’environ 250 euros par mois ».

Par quelles mesures concrètes se traduira cette annonce ?

Le gouvernement n’a pas encore entièrement détaillé cette aide. Cela devrait être l’équivalent d’une prime, similaire à la prime de Noël ou à celle de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS). La prime de fin d’année s’élève à 320€ pour un couple, 229€ pour une mère célibataire avec un enfant. L’ARS concerne 3 millions de familles avec des revenus en dessous de 30.900€ par an.

Le cabinet de la secrétaire d’État Christelle Dubos a expliqué qu’une enveloppe de 1 milliard d’euros allait être sur la table pour aider les familles modestes, soit 250€ en moyenne par personne. Mais cette aide, similaire au montant demandé par des associations, n’est pas celle envisagée par le gouvernement. Pour l’exécutif, cela coûterait beaucoup trop cher. Le Premier ministre a rappelé lors des questions au gouvernement, la semaine dernière, que l’objectif « est de faire en sorte que les familles et les individus les plus fragiles puissent en bénéficier à la mi-mai ». Une aide qui arrivera en décalage de son annonce.

L’ampleur de ce soutien aux plus démunis n’est pas en accord avec les objectifs voulus par Florent Guégen, président de la FNARS. « C’est une aide qui doit aller à tous les précaires et qui doit toucher environ 7 millions de personnes, c’est-à-dire 11 % de la population française ». Il insiste sur le calendrier de cette prime qui doit être « versée très vite » pour faire face à « une urgence sociale, pour des familles qui ne peuvent plus payer leur alimentation ou leur loyer ».

Cet appel pour faire face à l’urgence sociale a été relayé par Olivier Faure, premier secrétaire du PS. La veille de l’allocution d’Emmanuel Macron, il avait tweeté son courrier au chef de l’État. Il demandait « une mise en place d’une aide exceptionnelle de 300€ par foyer, avec une majoration de 100€ par enfant ».

En attendant l’aide de l’État, les Restos du cœur, le Secours populaire, la Banque alimentaire, Emmaüs et bien d’autres associations continuent de venir en aide aux plus démunis en ces temps de crise sanitaire. Le gouvernement détaillera le 15 avril, l’ampleur de son aide aux familles les plus modestes.

0 comments on “L’État annonce enfin une aide pour les familles les plus démunies

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :