International Politique

En Allemagne, premier procès contre deux tortionnaires du régime de Bachar el-Assad

En Allemagne, pour la première fois, un procès s’ouvre contre deux tortionnaires du régime de Bachar el-Assad. Retenus en détention provisoire depuis leur arrestation le 12 février 2019, ils comparaissent ce jeudi 23 avril devant la justice à Coblence.

Le principal suspect, Anwar Raslan, comparait à Coblence, devant la justice pour crime contre l’humanité. Il est présenté comme colonel de la sûreté d’État. La justice allemande l’accuse : de la mort de 58 personnes, d’avoir torturé 4 000 manifestants contre le pouvoir, avoir commis un viol et un sévice sexuel aggravé, sur la période du 29 avril 2011 au 7 septembre 2012. L’homme de 57 ans était en charge du centre de détention d’Al-Khatib à Damas, capitale syrienne. Le deuxième suspect, Eyad Al-Gharib, comparait pour complicité de crime de guerre. Il aurait participé à l’arrestation de manifestants entre le 1er septembre et le 31 octobre 2011 pour les emmener dans la prison dirigée par Anwar Raslan. Les deux hommes avaient fui la Syrie pour demander l’asile en Allemagne en 2019.  

Bachar al-Assad avait nié en novembre 2019 sur la chaîne russe Kremlin RT toute forme de torture, lors de la procédure contre Anwar Raslan, en affirmant : « Nous n’avons jamais considéré que la torture pouvait améliorer la situation de l’État, c’est aussi simple que cela ». Pourtant il dirige son pays depuis 20 ans d’une main de fer, ce qui a plongé le pays dans une guerre civile.

Fin de l’impunité ?

Malgré leur origine syrienne et non allemande, l’Allemagne se sert du principe juridique de la compétence universelle, qui autorise à juger un auteur de crime peut importe son origine. C’est la première fois de l’histoire qu’un procès contre exactions imputées met en cause le régime de Bachar el-Assad.

Ce procès durera au moins jusqu’à la mi-août c’est : « un pas important, c’est le début d’un examen des crimes [du régime syrien] devant une haute cour allemande », souligne Wolfgang Kaleck, secrétaire général de l’ONG allemande ECCHR. Anwar Raslan risque la perpétuité pour crime contre l’humanité.

0 comments on “En Allemagne, premier procès contre deux tortionnaires du régime de Bachar el-Assad

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :