National Politique Santé

Déconfinement : Les plans détaillés proposés par l’opposition

Édouard Philippe présentera mardi 28 avril son fameux plan de déconfinement pour l’hexagone. Mais pas sûr que celui-ci soit approuvé par l’ensemble de l’Assemblée nationale. Malgré un refus de prolonger le vote à mercredi, les partis de l’opposition n’ont pas dit leur dernier mot et comptent bien sur leur programme pour se faire entendre.

Le gouvernement d’Emmanuel Macron se fissure. Après la crise des gilets jaunes et celle de l’affaire Benalla, les représentants de « La République en marche » sont désormais aplatis par la crise du coronavirus tant il exige des moyens et des mesures difficilement envisageables. Les plans récemment annoncés n’ont pas su convaincre les membres des partis politiques ni même la populace qui navigue dans un ensemble de propos incohérents. Rien ne va plus à l’Élysée, les mesures proposées ne sont pas prises au sérieux et les discours politiques varient d’un ministre à un autre ce qui finit par attiser les foudres de l’opposition qui commence à mettre du poing sur la table.

Pourtant, la gestion du coronavirus par la France à l’échelle mondiale est plutôt encourageante selon certains experts notamment dans la procuration d’aspirateurs et production de masques. Profitant de la faiblesse du parti actuellement majoritaire, l’opposition hausse le ton en proposant, selon les partis, des programmes plus ou moins adaptés à la situation salariale et sanitaire des Français. Quels sont-ils ?

Ce que suggèrent les insoumis

Jean-Luc Mélenchon : le leader de la « gauche modérée » a partagé son programme sur les réseaux sociaux. Un format de 32 pages qui détaille de A à Z toutes les mesures dignes d’être appliquées le 11 mai. Dans « un esprit de contribution utile pour le pays », voici ce que les insoumis parlementaires proposent :

  • Déconfiner en toute sécurité avec une date raisonnée
  • La mise en place d’un vaccin si les conditions le permettent
  • La mobilisation de tous les moyens de production pour faire des masques, gels désinfectants et autre matériel nécessaire
  • Une implication populaire de la part des médecins et spécialistes
  • Le recours massif aux tests de dépistage
  • Revalorisation des salaires et augmentation temporaire du SMIC

La prise en compte du racisme au sein des forces de l’ordre est aussi affichée. Clémentine Autain a rappelé les violences policières qui ont eu lieu en Seine Saint Denis, « si elles se développent, c’est parce qu’il y a une impunité totale au sommet de l’État ».

Ce que suggèrent les Républicains

Damien Adab : Les Républicains ont pris de l’avance sur leurs homologues en présentant un document de 24 pages, qui détaille point par point les 50 propositions pour sortir de la crise. L’économie passe éventuellement « en priorité ». Un déconfinement progressif est annoncé avec la réouverture des cafés, bars et restaurants dans les zones les moins touchées le 11 mai. Le reste devra suivre à partir du 15 juin. « On ne peut plus s’offrir le luxe de tergiverser. La reprise est indispensable », déclare Damien Abad. Le télétravail doit se faire quand s’est possible. À cela s’ajoute :

  • La distribution de masques chirurgicaux dans les pharmacies
  • Le port du masque dans les transports
  • Dépistage systématique pour les plus exposés
  • Annulation des charges fiscales et sociales
  • Geler les fermetures de lits
  • Tests systématiques dans les écoles

Quand les autres semblent s’abstenir

En ce qui concerne les autres partis, aucun plan n’a vraiment été annoncé, le MoDem fait profil bas. Jean Louis Bourlanges décrit le déconfinement comme « une tâche qui révèle absolument de l’exécutif. Il n’y a donc pas de programme pour le déconfinement ». Le Rassemblement National semble lui aussi préférer le silence, même si ses représentants ont demandé que la date du vote soit décalée. Le parti socialiste en a fait de même, certains de ses membres exigent l’indépendance de l’inspection du travail et la réintégration immédiate d’Anthony Smith.

Le plan de déconfinement sera annoncé demain à 15 heures par le Premier ministre. Un débat de 2 heures 30 suivi d’un vote à main levée.

0 comments on “Déconfinement : Les plans détaillés proposés par l’opposition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :