National Sport

Roland Garros : une organisation à huis clos ?

Déjà repoussés du printemps à l’automne, les Internationaux de France émettent de nouvelles spéculations. D’après la FFT (Fédération Française de Tennis), l’idée d’un déroulement à huis clos n’est pas à exclure. Suivant l’évolution du COVID-19, son organisation pourra alors être revue si jamais le concept se concrétise.

Déjà reporté, l’organisation du tournoi parisien avait dû préalablement rembourser tous les billets achetés après cette annonce jeudi dernier. « Nous avons fait le choix de reporter Roland-Garros à la fin du mois de septembre, et en responsabilité, nous travaillons actuellement en collaboration avec les autorités françaises pour en définir conjointement les mesures adaptées, qui garantirons la santé et la sécurité de toutes les populations présentes » expliquait la fédération. Mais l’idée du huis clos n’est pas la suite logique des choses. Selon Bernard Giudicelli, « l’organiser à huis clos permettrait de faire tourner une partie du modèle économique ». Roland-Garros pourrait devenir le premier tournoi de tennis à se jouer sans public. Mais d’après Jean-François Vilotte, directeur général de la FFT, « la seule chose dont on est sûr, c’est que Roland-Garros sera un tournoi responsable et respectueux de la situation sanitaire. »

Réduire fortement les capacités d’accueil

D’après Jean-François Caujolle, directeur de l’Open 13, des aménagements sont envisageables pour organiser le rendez-vous n°1 sur terre battue. « Même si ça peut faire penser aux rires enregistrés des mauvaises séries américaines, on peut imaginer glisser des sons d’applaudissements, voire garnir les tribunes de mannequins, lâche-t-il d’abord. Plus sérieusement, on pourrait peut-être aussi respecter les distanciations sociales en réduisant fortement les capacités. Accepter 3 000 personnes dans un Central qui peut en contenir 5 fois plus, serait moins dangereux qu’être dans le métro. »

Les arbitres comme seuls spectateurs 

Un Central complètement vide avec comme seuls spectateurs des juges de lignes et des ramasseurs de balles… L’idée semble invraisemblable. Et pourtant, elle n’est pas si insolite que ça. Selon Loïc Courteau, l’un des entraîneurs de Lucas Pouille, il indique : « la situation, exceptionnelle, impose de prendre des mesures tout aussi exceptionnelles. » Il rajoute que « pour les joueurs, ça pourrait être spécial de jouer sur un Central complètement vide. Les matchs ressembleraient à des entraînements, mais avec des arbitres. »

Reste à savoir si le huis clos ne réserve pas d’autres surprises aux joueurs. Le manque de soutien pour les stars de l’ATP risque de permettre aux outsiders de créer l’exploit et, qui sait, faire tomber l’enfant de Manacor, Rafael Nadal.

0 comments on “Roland Garros : une organisation à huis clos ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :