Auto/Moto International Sport

Ferrari : Le cheval cabré perd son cavalier n°1

C’est fini ! La Scuderia a annoncé ce mardi mettre fin à sa collaboration avec Sebastian Vettel, couronné à 4 reprises du titre de champion du monde. Les deux parties n’ont pas réussi à trouver un terrain d’entente pour la prolongation de son contrat. Une association bien remplie qui aura laissé des traces…

Arrivé au bout de son contrat avec le constructeur italien, le pilote de 32 ans aurait demandé une prolongation de 3 ans accompagnée d’une rémunération équivalente à celle actuelle. La Scuderia lui avait fait une contre-proposition, celle d’un contrat de 1 an avec option pour 2022, assorti d’un salaire identique à celui de son coéquipier Charles Leclerc, qui est 3 fois moins important.

« La Scuderia Ferrari et Sebastian Vettel ont décidé conjointement de ne pas prolonger le contrat en cours au -delà de sa date d’expiration, à la fin de la saison 2020 » annonce le communiqué.

Dorénavant, deux choix s’offrent à lui, le quadruple champion d’Allemagne pourrait envisager de laisser son bolide au garage et de prendre les rênes de père de famille. Sinon, plusieurs écuries s’ouvrent à lui, McLaren, si Carlos Sainz le remplace à Ferrari, Mercedes, avec Bottas qui n’a toujours pas renouvelé son contrat qui expire fin 2020, ou encore Renault, si Riccardo le remplace. Des choix qui lui permettraient d’oublier 5 années mitigées sous l’écusson du cheval cabré.

Au sommet de son art

À la fin du championnat 2014, Sebastian Vettel quitte l’écurie Red Bull pour laquelle il a obtenu 38 victoires, 44 « pole position » ainsi que ces 4 titres de champion du monde. Il rejoint alors la Scuderia Ferrari avec un contrat de 3 ans. Dès le deuxième Grand Prix de la saison 2015, son talent fait la différence, il obtient sa première victoire en Malaisie et signe en même temps sa 40ème victoire en carrière.

La même année, grâce à sa victoire à Singapour, l’allemand dépasse Ayrton Senna au troisième rang des pilotes victorieux en Formule 1 avec ses 42 succès personnels. Il dédira sa victoire à Jules Bianchi, décédé une semaine plus tôt : « Merci Jules, cette victoire est pour toi (…) tu seras toujours dans nos cœurs ».

À la fin de sa première saison au sein de l’écurie de Maranello, il accumule treize podiums et terminera la saison à la 3ème place du championnat des pilotes, derrière Nico Rosberg et Lewis Hamilton.

Manque de constance 

En 2018, malgré ses victoires et ses douze podiums, sa mauvaise 2ème partie de saison est fatale, il finira 2ème du classement des pilotes derrière l’intouchable Lewis Hamilton, remportant son 5ème titre mondial. Ces mauvaises prestations émettent des doutes sur sa capacité à rendre à Ferrari sa couronne de reine de Formule 1.

L’année suivante, la descente aux enfers commence, il obtient son pire classement depuis son arrivée au sein de l’écurie, il terminera à la 5ème place du championnat des pilotes derrière son nouvel équipier, Charles Leclerc. Un championnat encore et toujours remporté par Lewis Hamilton.

Malgré un passage à vide chez Ferrari et des résultats en dents de scie, le pilote allemand a permis à la nouvelle génération d’être plus performante que jamais comme Charles Leclerc : « être ton coéquipier a été un grand honneur pour moi. Nous avons vécu des moments de tension en piste. De très bons et d’autres qui ne se sont pas terminés comme nous le voulions, mais toujours dans le respect, même si ça n’a pas été perçu comme ça de l’extérieur. Je n’ai jamais autant appris qu’avec toi pour équipier. Merci pour tout Seb » explique-t-il. De quoi être fier de son parcours…

0 comments on “Ferrari : Le cheval cabré perd son cavalier n°1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :