Culture & Société National

Parcoursup : les élèves en sueur

Après une année semée d’embûches, les élèves de Terminale complètent enfin leur scolarité avec les vœux d’admission post-bac. Ecoles de commerce, prépas, Hypokhâgne ou fac de lettres, les lycéens recevront ce mardi 19 mai à 17h, les résultats de leur choix pour le supérieur.

Rien n’a été simple pour les lycéens en Terminale cette année, entre les grèves des cheminots en hiver, les réformes du bac annoncées par Bruno Le Maire et maintenant le coronavirus, les élèves ont eu beaucoup à endurcir avant d’achever leur ultime classe d’école. L’épreuve finale est désormais devant eux, l’admission dans le supérieur sera validée ou non cette après-midi à 17h sur Parcoursup. De nombreux jeunes sont nerveux voire effrayés de pouvoir être pris dans leurs formations respectives. La plus grande crainte serait surtout de« ne pas être pris nul part » à en croire plusieurs terminales.

« Ce qui m’inquiète le plus c’est de ne pas avoir de prépa »

Guillaume est un élève en Terminale S et comme tous les lycéens de son année, il s’est inscrit sur Parcoursup pour choisir son orientation professionnelle. « L’inscription se fait sous réserve d’être admis ou admissible mais j’ai pu demander aux écoles et formations si je suis admissible ou non ». Ce qui l’inquiète le plus c’est « de ne pas avoir de prépa », il est pourtant sur d’être pris à la fac mais précise que ce n’est pas son objectif. Pour Guillaume, « tout est joué, maintenant il n’y a plus qu’à attendre et espérer ».

« Je pense qu’il y a beaucoup qui ne sont même pas sûrs d’être pris quelque part »

En cette période importante de fin de scolarité, l’admission post-bac suscite de nombreuses questions et inquiète de nombreux élèves y compris les plus doués. C’est le cas de Téoman, qui pense s’orienter vers la santé. Élève en Terminale S, il tremblote à l’approche des résultats : « même si je pense avoir un bon dossier, cela ne m’empêche pas de stresser avec le fonctionnement de Parcoursup ». Déterminé à aller en PASS, Téoman a déjà prévu sa stratégie : « j’ai mis le maximum de vœux et sous-vœux dont quelques vœux de « sécurité » au cas où, donc je sur d’être pris quelque part ». Conscient de la difficulté à intégrer une école de renom, Téoman alerte sur les élèves moins performants. Suite aux réactions de son tweet publié sur les réseaux sociaux, il pense que beaucoup ne seront pris nulle part.

« Je ne me sens pas très bien  »

Toutefois, l’admission post-bac semble surtout inquiéter les élèves moins performants, notamment Océane, 17 ans, et élève en STMG commerce. Pour elle, la situation est un peu compliquée : « Je ne me sens pas très bien, je vais être dans les listes d’attente, c’est sûr ! Je suis stressée parce que je ne suis pas excellente à l’école. Je travaille mais je n’ai pas une moyenne de dingue », affirme-t-elle. Souhaitant faire un BTS commerce international, Océane ne se voit « nulle part ailleurs ». Consciente de la concurrence, elle pense avoir une place mais semble susceptible sur le plan B : « C’est vraiment ce que je veux faire (BTS), je ne me vois pas ailleurs en vérité. Si ça marche pas je vais à la fac. Ce n’est pas ce que je veux mais je sais que ça me plaira aussi. Des décisions qui angoissent la jeune fille. « À l’approche des résultats… le stress est au maximum. Je mange peu et dors peu aussi »

0 comments on “Parcoursup : les élèves en sueur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :