Culture & Société International

Valhalla, le nouveau paradis des écrans

Barbares, explorateurs et religieux, les Vikings sont devenus ces dernières années, les nouvelles stars du petit et du grand écran. Les adaptations sur le peuple scandinave, qui a oeuvré au coeur de l’époque moyenâgeuse, attirent toutes les générations grâce à un univers mystérieux et un riche imaginaire.

Cheveux longs tressés, crânes rasés et barbes fournies, tatouages sur tout le corps et fourrures sur le dos, l’image que l’on se fait des Vikings est très précise, voire caricaturale. Souvent le teint pâle et la chevelure dorée, ces géants du Nord, ont envahi nos écrans depuis plusieurs années et sont détournés de toutes les façons. Dessins animés, films, séries ou documentaires : les guerriers normands sont passés sur le devant de la scène et affichent une grande popularité.

Les Vikings ont pourtant toujours été présents dans le cinéma. À l’image du célèbre long-métrage simplement nommé Les Vikings de Richard Fleischer, avec Kirk Douglas ou encore Tony Curtis, qui voit le jour en 1958. Un phénomène suivi par la suite par de nombreux réalisateurs dans les années 1960 avec les films Les Drakkars de Jack Cardiff, Le Seigneur de la guerre de Schaffner, La ruée des vikings de Mario Bava et bien d’autres.

Les années 2010 : une renaissance

Malgré un léger creux durant quelques décennies, l’univers scandinave connaît son âge d’or depuis le début des années 2010. Les thématiques de films ou séries autour des Vikings ont touché les plus jeunes il y a dix ans, avec la sortie du film d’animation Dragons. Si les disciples d’Odin, dieu des dieux, y sont représentés de manière plus enfantine et moins barbare, on peut déjà y percevoir les caractéristiques de ces guerriers épicuriens et caractériels.

Thor, dieu du tonnerre dans la mythologie nordique, représenté par Chris Hemsworth dans les films Marvel

La religion nordique – l’un des aspects très importants dans l’univers des Vikings – a aussi été propulsée sur le devant de la scène, certes de manière parodique, par la franchise Marvel en 2011. L’un de ses personnages phares étant Thor, dieu du tonnerre, de nombreux films lui ont été consacré avec la présence d’autres dieux nordiques comme Odin ou Loki. De quoi favoriser le retour en puissance du phénomène.

Les séries historiques comme tremplin

Tous ces éléments ont propulsé un univers très ancien, au cœur de nos écrans avec les séries à succès comme Vikings, The Last Kingdom ou encore Norsemen.
Dans les deux premières, les contextes sont assez similaires et des personnages de Vikings se retrouvent plus âgés dans The Last Kingdom avec comme principale intrigue : la conquête de territoires.

Photo prise durant le tournage de la série The Last Kingdom

Les deux séries utilisent globalement les mêmes procédés pour satisfaire leurs larges publics : paysages nordiques, des costumes travaillés, une religion très présente et des conflits inlassables.

Ce qui attire finalement dans ce genre de programmes n’est pas tant la période historique retracée ou leurs histoires, mais principalement leurs personnages aux styles atypiques, aux amours divers et à la fierté guerrière. Les stratégies de guerre, la découverte de nouvelles terres et l’apologie du gore (cinéma dérivé de l’horreur privilégiant les scènes sanglantes) composent ce que veut voir le public adepte de l’univers viking. Rien ne semble mettre en cause sa popularité, hormis, peut-être, si ces personnages passent à trépas pour se retrouver au paradis de la mythologie nordique, le Valhalla.

0 comments on “Valhalla, le nouveau paradis des écrans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :