Sport

Julian Nagelsmann, itinéraire d’un surdoué

Plus jeune entraîneur de la Bundesliga, Julian Nagelsmann n’en reste pas moins l’un des plus reconnus, et ce, à seulement 32 ans. Retour sur le début de carrière de ce jeune prodige du banc.

De joueur amateur

Si Julian Nagelsmann est devenu entraîneur si tôt dans sa vie, ce n’est pas uniquement par passion. Joueur amateur au sein des réserves de Munich 1860 et du FC Augsbourg, Julian Nagelsmann n’ira jamais plus haut. Des blessures récurrentes aux genoux auront raison de son honnête carrière. C’est ainsi que sa deuxième vie commence. Suite à l’arrêt de sa carrière de joueur, Julian Nagelsmann prend en charge les moins de 19 ans du TSG Hoffenheim. Mais sa carrière prend un tout autre tournant lors de la saison 2016-2017. Huub Stevens, entraineur de l’équipe première démissionne, il est remplacé par Julian Nagelsmann qui devient à 28 ans seulement le plus jeune entraîneur de l’histoire de la Bundesliga. La suite n’en sera que meilleure…

À entraîneur reconnu

Bon nombre de spécialistes de la « Buli » comme elle est surnommée, restent sceptiques quant à la nomination d’un si jeune entraîneur à la tête d’une équipe première. Pourtant, Julian Nagelsmann va rapidement déjouer les pronostics. À la faveur d’une seconde partie de saison canon, le TSG Hoffenheim accède aux barrages de la Ligue des champions, une première dans l’histoire du club. Mais le jeune coach ne va pas s’arrêter là. Avec une philosophie basée essentiellement sur l’approche psychologique des joueurs, Nagelsmann va, lors de la saison 2017/2018 faire encore mieux en terminant troisième du championnat derrière le Bayern Munich et Schalke 04 mais devant des mastodontes du football allemand tels que le Borussia Dortmund ou le Bayer Leverkusen. Un exploit pour le club basé à Sinsheim, ville de seulement 35 000 habitants. Le club découvre ainsi sous la houlette de son jeune entraineur, la phase de poules de la Ligue des Champions. Hélas, l’aventure tournera court, puisqu’avec trois petits points dans la besace, le club finira bon dernier de son groupe. Le reste de la saison sera également en demi teinte puisque le TSG se classera à une honorable neuvième place. Mais si le club reste dans le ventre mou du classement cette année là, ce n’est pas le cas de Julian Nagelsmann. Le technicien rejoint pour la saison 2018/2019 le banc du très controversé mais néanmoins ambitieux RasenBallsport Leipzig.

Leipzig, pour grandir avec le club

Fondé en 2005, ce club n’est pas apprécié par les amoureux du championnat allemand car il est « nouveau » et ne respecte pas la tradition allemande de « club populaire ». Leipzig reste néanmoins une des équipes les plus régulières de Bundesliga sur ces quatre dernières années. Et pour justifier ces ambitions nationales et européennes, quoi de mieux qu’un entraîneur pétri de talent. Un coach à l’image du club, jeune, ambitieux et sans limites. À Leipzig, la mayonnaise ne tarde pas à prendre entre Nagelsmann et ses joueurs. Au sein d’un effectif riche et talentueux (Werner, Kampl, Poulsen ou encore Nkunku pour ne citer qu’eux) Julian Nagelsmann arrive à tirer le meilleur de son groupe. À la clé, une équipe ultra séduisante et diablement bien organisée. En témoignent quelques gros cartons infligés comme le 8-0 face à Mayence ou le 6-1 face à Schalke 04. Mais c’est aussi sur la scène européenne que Leipzig prend une tout autre envergure. Le club allemand a mis au tapis le finaliste de la précédente édition de la Ligue des champions, Tottenham, en huitièmes de finale. Grâce à cette double confrontation parfaitement maîtrisée, Julian Nagelsmann devient le plus jeune entraîneur de l’Histoire à se hisser en quarts de finale de la Ligue de Champions, et permet à son club d’atteindre ce stade pour la première fois également. Avec la pandémie de coronavirus qui a durement frappé l’Europe, il est pour l’instant impossible de savoir où le RB Leipzig et son jeune entraîneur iront. La Bundesliga a repris ses droits et la saison devrait arriver à son terme d’ici fin juin, avec pourquoi pas un titre de champion pour Nagelsmann à la clé, histoire de confirmer sa montée en puissance depuis trois ans maintenant ?

0 comments on “Julian Nagelsmann, itinéraire d’un surdoué

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :