Culture & Société

LGBT+ : un pas vers l’égalité

Le Costa Rica est devenu le premier pays d’Amérique Centrale à légaliser le mariage homosexuel hier. Parallèlement, la France connaît sa première maire transgenre élue samedi dernier.

C’est une libération pour Alexandra Quiros et Dunia Araya. Elles ont enfin pu se passer la bague au doigt, le jour même, où leur pays légalisait leur mariage ce 26 mai 2020. Si la cérémonie et la décision de la Cour Suprême n’ont pas pu faire l’objet de rassemblements à cause de la crise de COVID-19, la télévision et les réseaux sociaux ont diffusé un programme rappelant les luttes contre les discriminations. Un message accompagné de la parole de célébrités au niveau mondial, dans le cadre de la campagne « Si Acepto Costa Rica ».

Mariées à minuit

Cette décision était attendue depuis que la Cour Suprême avait désigné comme « inconstitutionnelle » l’interdiction du mariage de personnes de même sexe en août 2018. Elle-même avait été poussée à la faire par la Cour interaméricaine des droits de l’homme, qui avait demandé à tous les pays membres de l’Organisation des États Américains (OEA) de légaliser ces mariages. Le Parlement costaricain avait 18 mois pour modifier la loi du Code de la Famille qui condamnait cette union. Une fois le temps imparti écoulé, l’interdiction était effective et les mariages homosexuels pouvaient être officiés. Ce qui a été le cas mardi 26 mai à minuit, au bonheur de plusieurs couples qui se sont pressés pour se marier malgré le manque de convives. Le premier mariage, officié quelques minutes après minuit, a néanmoins été suivi en ligne, diffusé sur la chaîne YouTube de Si Acepto.

Le Costa Rica devient ainsi le huitième pays américain à légaliser ce mariage. Il rejoint 28 autres pays du monde mais reste un pionnier pour l’Amérique Centrale. Son président, Carlos Alvarado, s’est réjoui de cette décision sur les réseaux sociaux.

Traduit par Ornella Gache : « À partir de maintenant, le Costa Rica reconnaîtra le mariage égalitaire. Dans une heure, les couples de même sexe, et leur famille, auront les mêmes droits que tout autre couple ou famille de ce pays. Ensemble, sous un même drapeau, construisons une meilleure nation. »

Malgré tout, cette décision ne plaît pas à tout le monde, et notamment aux 14 parlementaires évangéliques. Ils étaient trop minoritaires à l’assemblée pour faire changer la situation. Depuis 2006, six projets de loi pour autoriser le mariage pour tous avaient été défaits par ces parlementaires. Une de ses élus s’est donc indignée sur Twitter.

Traduction de Ornella Gache : « AUJOURD’HUI EST UN TRISTE JOUR POUR LA FAMILLE TRADITIONNELLE DU COSTA RICA
L’entrée en vigueur du mariage égalitaire frappe l’âme de générations de Costaricains qui ont construit les bases d’un grand pays attaché à la famille et à la vie. »

Une maire « élue pour un programme »

Un autre pas en avant pour la communauté LGBT+ a été réalisé en France. Samedi dernier, la première maire transgenre a été élue dans la commune de Tilloy-les-Marchiennes. Marie Cau, pour elle, est « complètement femme depuis environ cinq ans » après une transition progressive. Elle n’a pas encore changé d’état civil et utilise couramment son troisième prénom depuis 2 ans. Marie habite dans cette petite commune du Nord depuis 20 ans et elle est mère de 3 enfants. Sa liste apolitique baptisée « Décider ensemble » a récolté entre 63,5 et 73,1% des suffrages selon les candidats.

Dans son village, elle déclare n’avoir subi aucune brimade, simplement quelques maladresses. Les habitants respectent l’utilisation de son troisième prénom. Elle n’est pas militante et reste donc assez discrète : « Les gens ne m’ont pas élue parce que j’étais transgenre ou contre, ils ont élu un programme ». Un programme basé sur le développement durable, qui favorisera les circuits courts et le social. Pour elle, c’est cela qui est important, que le fait d’être transgenre soit considéré comme normal et que les gens n’y fassent même plus attention. Reste à espérer que, dans les années ou décennies à venir, des maires LGBT+ ne feront plus l’objet d’article, car devenu courant.

0 comments on “LGBT+ : un pas vers l’égalité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :