Culture & Société

« FRENCHY » : le nouvel album de Thomas Dutronc

Chanteur et guitariste français, Thomas Dutronc, publie son quatrième album, avec la reprise de quatorze chansons connues. Ce dernier espère conquérir la France et l’international. 

« Cet album est plein de petits miracles », confie Thomas Dutronc à l’AFP. Iggy Pop, Diana Krall, Billy Gibbons ou encore Haley Reinhart revisitent avec Thomas Dutronc des standards français dans son nouvel album « Frenchy »

Son album démarre sur la musique «C’est si bon», un classique composé en 1947 par Henri Betti. Le son de la contrebasse, le soutien de la batterie pop-rock-variété, les voix d’Iggy Pop, Thomas Dutronc et Diana Krall, amènent à une réussite absolue de cet opus. La collaboration de deux artistes tels que Thomas Dutronc et la Canadienne, Diana Krall qui connaît un certain succès auprès du public français, est étonnant et pourtant le résultat est bluffant. Le trio vocal dévoile une version jazz de ce classique, chanté à la fois en français et en anglais. 

Avec Frenchy, Thomas Dutronc signe son quatrième album. Il veut transmettre dans ses musiques une histoire d’amitié et familiale au travers du jazz manouche. Il revisite à sa manière quatorze chansons françaises en s’entourant des plus grands musiciens connus et aimés de la musique internationale. Son souhait : donner une image positive de la France à travers le monde. Son album sortira également aux États-Unis. 

Thomas Dutronc a fait preuve d’imagination pour créer cet album. Il a enregistré seul l’ensemble des chansons puis les a proposé à des artistes internationaux pour qu’il y participent. Du français à l’anglais, du solo au trio, ils reprennent des chansons connues et chantées comme La Mer (Charles Trenet), Ne me quitte pas (Jacques Brel), Plus je t’embrasse (Blossom Dearie) ou encore Get Lucky de Daft Punk, connue de tous.

Fils spirituel de Django 

Souvent appelé « Fils de la chanteuse Françoise Hardy et du chanteur Jacques Dutronc », Thomas a su trouver sa place parmi les chanteurs français. Passionné de l’univers de Django Rheinardt, il se tourne vers le jazz manouche et la guitare gitane. Dès son plus jeune âge, il compose et arrange des chansons pour Henri Salvador et aussi pour ses parents. Il sort en 2007 son premier album intitulé Comme un manouche sans guitare qui le révèle au grand public. Puis s’ensuivent deux autres albums. Les mélodies et les textes sont importants pour l’artiste. Il s’entoure des meilleurs tels que Rocky Gresset, David Chiron, Eric Legnini ou Deni Benarrosh. 

On retrouvera l’artiste Thomas Dutronc pour un concert live, diffusé sur la toile le 21 juin, à l’occasion de la fête de la musique. En attendant, n’oubliez pas d’écouter son album dès demain, qui pourrait connaître un succès international.

Crédit : Pochette de l’album « Frenchy », de Thomas Dutronc. YANN ORHAN

0 comments on “« FRENCHY » : le nouvel album de Thomas Dutronc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :