Élections Municicaqs 2020 Politique

(Municicaqs #11) – Villeurbanne : le changement ? C’est maintenant !

Dans 7 jours, Villeurbanne connaîtra le visage de son nouveau maire. Après Lille, Bordeaux, Strasbourg et Perpignan, CAQS continue son tour de France en s’arrêtant, le temps d’un article, dans la vingtième plus grande ville de l’hexagone. Dans cette banlieue lyonnaise, le maire depuis 2001 ne se représentera pas. Son « Dauphin » prendra-t-il sa place ?

Depuis 1947, Villeurbanne, plus grande banlieue de France, est sous l’étiquette socialiste. Cela ne risque pas de changer avec ces nouvelles élections municipales. Jean-Paul Bret, maire de la ville gratte-ciel, depuis 2001, ne se représentera pas pour les municipales. Il laisse donc sa place au candidat socialiste Cédric Van Styvendael. Cet inconnu des villeurbannais est le « dauphin » du maire actuel. Au premier tour des municipales, le taux d’abstention s’élève à 30,80% et le scrutin recense 0,80% de vote blanc. Cédric Van Styvendael est en tête avec 33% des voix au premier tour, il passe devant le parti EELV avec 27,48%. Une alliance entre les verts et les socialistes? C’est signé pour le second tour. 

Une alliance inédite

La gauche et Les Verts s’unissent pour prendre la tête de la banlieue lyonnaise. Face à cette alliance, le candidat de la République en marche Prosper Kabalo a réuni 14,70% des votes. Un deuxième tour sans grande surprise, avec de fortes chances que l’alliance (PS-EELV) menée par Cedric Van Styvendael et Béatrice Vessiller sorte vainqueur.  

Les trois têtes de liste qualifiées

Le candidat socialiste Cédric Van Styvendael, inconnu de tous est arrivé en tête du premier tour à Villeurbanne. Ce novice de la politique a 46 ans et habite la ville depuis 15 ans. Il a su rallier toutes les tendances de la gauche. Pour le second tour, il va s’allier avec Les Verts (EELV). Il a occupé le poste de directeur d’Est Métropole Habitat (EMH). 

Crédit photo : Le candidat socialiste d’union des gauches, Cedric Van Styvendael, le 22 janvier à Villeurbanne (Rhône). ALEX MARTIN / AFP

Béatrice Vessiller, candidate EELV, vice-présidente de la Métropole et conseillère municipale d’opposition. Elle est aussi ingénieure et enseigne à l’ENTPE. Elle a rejoint la liste de Cédric Van Styvendael, Villeurbanne en commun. Elle devient la numéro deux de la liste. Elle peut offrir 12 à 13 places éligibles à ses équipes. 

Crédit photo : Béatrice Vessiller – LyonMag

Face à cette équipe favorite, le candidat de la République en marche, Prosper Kabalo. « Je suis arrivé à Villeurbanne à 12 ans, je n’en suis plus jamais parti. C’est dire si je connais bien cette ville où j’ai grandi, travaillé, fondé ma famille ». 

Cinquante ans qu’il habite l’agglomération lyonnaise, âgé de 64 ans il est adjoint au maire depuis 2001. Doyen de l’élection municipale, il est aussi conseiller métropolitain depuis 2008 et plus récemment, en 2017, vice-président de la Métropole. Sa liste a réuni le Modem et l’UDI en plus des marcheurs. 

« La sécurité doit être une priorité absolue des pouvoirs publics », estime Prosper Kabalo, au lendemain de la fusillade survenue au Tonkin. Photo d’archives Progrès/Jerome MORIN

Des enjeux sociaux

Avant de fleurir et arborer ses rues, cette vingtième ville de France doit combattre l’inflation du prix du m2 et l’insécurité provoquée par le trafic de stupéfiant. Dans cette grande banlieue, comment les candidats comptent-ils s’y prendre pour lutter contre les inégalités sociales ?

Villeurbanne connaît une augmentation de plus de 13 000 habitants sur ses dix dernières années. Elle est donc la banlieue la plus peuplée, en plus d’être la plus grande, avec presque 150 000 habitants. Le taux de pauvreté accroit et atteint aujourd’hui 19%.

Le logement est un enjeu prioritaire pour le prochain maire. D’après le site immobilier seloger.com, le prix a augmenté de 12,7% en 2019, soit 3 450 euros le m². Un record en métropole. Pour toutes nouvelles constructions, les candidats se divisent, certains sont pour une accélération et d’autres pour un ralentissement d’obtention des permis de construire. Il y a une croissance de 12 499 logements en résidence principale, passant de 64 535 à 77 034, entre 2006 et 2018. 

Encadrement des loyers : « fausse bonne idée » ? 

Villeurbanne compte un quart de logements sociaux dans toute la ville. Point de vue divergent pour les têtes de liste : ralentir la construction ou bien la continuer. 

Pour Béatrice Vessiller, elle prône le ralentissement des sorties de terre, « ce qui doit être construit soit à des prix accessibles ». Elle souhaite aussi laisser des espaces verts pour la qualité de vie des villeurbannais. La hausse des loyers est un combat pour le futur maire, une proposition pour la candidate : « l’encadrement des loyers pour le parc locatif est indispensable pour que ce soit accessible. Cela permettra aux locataires d’avoir des loyers abordables ». Une mesure soutenue par le candidat de gauche, Cédric Van  Styvendael. Pour défendre l’encadrement des loyers, qui rend sceptique ses adversaires, il ajoute au propos de la militante écologique : « cette mesure ne concerne que les loyers qui dépasse 20% du prix sur une zone bien précise. Elle vise juste à limiter les excès, c’est 10 à 15% des logements de Villeurbanne ». L’adversaire Prosper Kabalo considère que l’encadrement des loyers est un échec, « suffit de voir l’exemple parisien».

Sécurité : «  Évidemment, on ira combattre les points de deal »

À Villeurbanne, les autorités recensent une cinquantaine de points de deal, connus de toutes et tous. Un problème majeur qui est un point clé de la campagne des municipales. L’insécurité de la ville inquiète les habitants. La police municipale est armée depuis 2017, la ville compte 52 policiers municipaux et 107 caméras de vidéo protection. 

L’équipe CAQS a regardé le débat des municipales organisé par France 3 région du premier tour, le 27 février. Pour la plupart des listes, les candidats veulent augmenter les effectifs de la police municipale. 

Pour le candidat LREM, Prosper Kabalo, élu pour le second tour face à Cédric Van Styvendael, il propose : 

  • Doubler l’effectif de la police municipale 
  • Installer des caméras de vidéo protection, « je la généraliserai et pas que dans le quartier gratte ciel« 
  • Mettre à disposition des policiers municipaux de proximité dans les quartiers, sur les terrains pour que la police viennent à la population et pas l’inverse 
  • Combattre directement sur le terrain les points de deal 

Pour Béatrice Vessiller, la tête de liste EELV, elle s’est ralliée au Dauphin de Jean-Paul Bret, elle propose quatre actions pour améliorer la sécurité : 

  • Augmenter le budget pour la sécurité d’un million d’euro, soit une hausse de 25% pour renforcer la présence humaine dans l’espace publique. 
  • Renforcer la collaboration avec le préfet et le commissariat pour les compétences qui relève de l’État.
  • Discuter avec les habitants, » car personne ne sait mieux qu’eux ou sont les problèmes ». 
  • Privilégier pour « les petites incivilités je mettrai des médiateurs à pieds, à vélo pour verbaliser« 

Cédric Van Styvendael, favori pour la mairie de Villeurbanne, est plus catégorique et ramène la lutte contre le trafic de drogue à l’échelle nationale : « le problème du trafic de drogue à Villeurbanne ne se réglera pas avec une augmentation des effectifs de la police municipale, mais avec une stratégie nationale donnée par le ministère de l’intérieur. Mais je suis pour une augmentation de 50% des effectifs de la police municipale. »

Et le vert ? 

Toutes les listes se présentant ont un programme pour l’écologie : embellir le cadre de vie et végétaliser la capitale rhonaise. La lutte contre la pollution est devenue un enjeu phare de toutes élections confondues. Droites, gauches… Tous unis pour le même constat et le même objectif : apporter plus de verdure en ville. 

Crédit photo : Karldupart

2 comments on “(Municicaqs #11) – Villeurbanne : le changement ? C’est maintenant !

  1. Ping : (Municicaqs #13) – Toulouse, match serré dans la capitale du rugby

  2. Ping : (Municicaqs #12) – Nice, plein soleil pour Christian Estrosi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :